Médiation commerciale

En affaires, les liens avec vos partenaires sont primordiaux. Que ceux-ci soient, par exemple, un associé, un fournisseur, un distributeur ou un client, vous voulez certainement conserver une bonne entente avec eux. Malgré toute la bonne volonté, un différend peut tout de même survenir. Il existe plusieurs façons de tenter de le résoudre dont, entre autres, la médiation commerciale.

En ayant recours aux tribunaux, un jugement va régler le litige à court terme, mais sans nécessairement résoudre le problème fondamental. Toutefois, certaines situations mériteraient d'être considérées sur le long terme en trouvant des solutions mutuellement satisfaisantes et surtout durables au différend. Ceci est d'autant plus vrai si vous souhaitez continuer à faire affaire avec l'autre partie.                                                       

Comme le dit l'adage "mieux vaut prévenir que guérir", si vous voyez qu'un problème se dessine à l'horizon, n'attendez pas que le conflit survienne. Prévenez un litige en ayant recours à la médiation. Vous pourrez ainsi rechercher des solutions qui procureront, à vous et l'autre partie, un bénéfice mutuel et vous concentrer sur les intérêts en jeu et non sur les positions.

Par mesure de précaution, dès que l'on signe un contrat, on peut y insérer une clause par laquelle les parties s'engagent, s'il y a un litige, à recourir à la médiation plutôt que d'aller devant les tribunaux pour tenter de le résoudre. Aussi, pensez à mettre une clause de médiation dans votre convention d'actionnaires afin d'éviter un long processus judiciaire en cas de désaccord.

Tout au long du processus de médiation, vous pouvez en tout temps vous référer à votre conseiller juridique et ce dernier peut aussi assister aux séances de médiation. Lors de la rédaction du projet d'entente, je recommande fortement de le faire réviser par votre avocat-conseil.